Passé Recomposé

Publié le par A.M.E

MICHAEL KISKE
Past in Different Ways
2008

"Tiens ! Salut Michael ! Alors, quoi de neuf ?
- Non, s'il-vous-plaît, ne vous approchez pas de moi, vous me faites peur avec votre tête de metalleux.
- Mais enfin, Michael, prends pas peur comme ça, je voulais simplement qu'on parle de ton dernier album...
- Ca suffit j'ai dit ! Je vous ai déjà dit que je n'avais plus rien à voir avec le metal. Ce monde n'est pas fait pour moi...
- Allons allons Michael... Ca va un moment les plaisanteries. Et tes collaborations avec Kai Hansen (Gamma Ray), Tobias Sammett (Avantasia) et maintenant Timo Tolkki (Revolution Renaissance), c'était de la pop japonaise peut-être ? Et maintenant, cet album où tu réenregistres des chansons que tu avais écrites pour Helloween, ton ancien groupe, ça n'a rien à voir avec le metal non plus ?
- A... Arrêtez !!! (Il pleure) De toute façon, si j'ai fait cet album, c'était pour montrer que moi et le metal, c'est terminé une bonne fois pour toutes. La preuve, j'ai réenregistré toutes les chansons façon acoustique, rien que pour vous écoeurer !!! AH AH AH AH AH !!! (Son visage devient rouge, ses yeux se révulsent et il a la bave aux lèvres. Il s'enfuit en braillant des choses obscènes. Effrayant !)"

Je présente par avance mes excuses vis-à-vis des fans du chanteur mais j'avoue que depuis un certain temps, celui-ci me renvoie l'image du nunuche tête-à-claques. Sincèrement, qu'est-ce qu'il nous fait Michael Kiske, en ce moment ? Clamant depuis des années qu'il n'a plus envie de faire du metal et n'hésitant pas au passage à cracher sur un genre qui lui a pourtant valu son succès, on le voit malgré tout apparaître régulièrement aux côtés de figures plus ou moins incontournables du genre et voilà que, cerise sur le potiron, il nous sort un album uniquement constitué de reprises de chansons qui apparaissaient sur les quatre albums qu'il avait enregistrés avec les citrouilles allemandes du temps de leur gloire (et de leur déclin). Même si les chansons sont réarrangées et ne sonnent effectivement plus du tout metal, on s'interroge tout de même énormément sur la raison d'une telle démarche, le nom de Kiske étant associé à jamais à celui de Helloween...

Comme on ne connaîtra sûrement jamais les vraies raisons, attardons-nous plutôt sur le contenu de cet album au titre équivoque et qui, il faut le reconnaître, est plutôt une bonne surprise, du moins sur une petite moitié de l'album.

Michael Kiske reprend ici tous les titres qu'il avait composés du temps de Helloween en version acoustique. Très attaché à la pop-music, ses compos faisaient vraiment tache au sein des albums les plus heavy de Helloween (les deux volets de l'incontournable "saga" Keeper of the Seven Keys). Ecouter "A Little Time" après "I'm Alive" ou "You Always Walk Alone" après "Eagle Fly Free" donnait l'impression de parcourir les montagnes russes: après un sommet de créativité auquel il n'avait pas pris part, on sombrait avec ses propres compos dans des abîmes de médiocrité avec des chansons qui, pour couronner le tout, ont singulièrement mal vieilli. En revanche, les albums qui ont suivi et qui l'ont vu avoir la mainmise sur le groupe (Kai Hansen parti et Mickael Weikath la tête ailleurs, il avait tout le champ libre pour s'imposer) nous dévoilaient des compos souvent plus intéressantes que celles composées par ses camarades sur les faibles Pink Bubbles Go Ape et Chameleon.

Et à l'écoute de cet album, on se demande si finalement, certaines de ses compos n'étaient tout simplement pas exécutées différemment de ce qu'aurait souhaité le chanteur à la voix d'or. Logique après tout, étant donné que mettre en valeur les guitares acoustiques dans le metal des années 80 relevait davantage de l'hérésie que de la créativité pure (ça a toujours été con un metalleux). En effet, "You Always Walk Alone" et "We Got the Right", judicieusement placées en début d'album, sonnent bien mieux dans ces versions acoustiques légèrement teintées de folk qu'en électrique. C'est simple, l'émotion prend bien plus à la gorge avec la voix du chanteur mise en avant qu'avec de grosses guitares, tant et si bien qu'on regrette que de telles versions n'aient pas été enregistrées à l'époque.

Il faut toutefois reconnaître que ce sont les deux seules vraies surprises de l'album. On pourrait à la limite citer "A Little Time", nullissime dans sa version originale, qui devient ici tout juste supportable. Pour le reste, on a:

- soit des nouvelles versions équivalentes aux originales, et donc sans surprise, d'autant que ces chansons appartiennent plus au registre du sympathique que de l'inoubliable, Kiske n'ayant jamais été le compositeur du siècle non plus (on ne peut pas tout avoir, la voix et le talent pour l'écriture). On retiendra tout de même "Your Turn" et "Longing" qui restent deux de ses meilleures compos,

- soit des versions inférieures aux originales: "I Believe", assez ennuyeuse avec son trop long break, toujours acoustique, mais aussi "When the Sinner" et "Kids of the Century", cette dernière étant complètement à côté dans cette version.

Enfin, le titre inédit proposé ici, "Different Ways", dans la même veine acoustique que les autres, est tout bonnement sans intérêt.

Reste que l'ensemble s'avère très sympathique malgré ces imperfections. Si les amateurs du heavy speed des citrouilles pourront passer leur chemin sans regret, je le conseille néanmoins aux personnes qui n'ont jamais entendu les chansons originales ou pour qui Kiske évoque avant tout une tumeur bénigne. Elles ne resteront sûrement pas insensibles à cette voix qui, metal ou pas, est sans doute une des plus belles qu'il leur sera donné d'entendre.

Site Officiel
• Le MySpace

Publié dans Disques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helldo 09/05/2008 18:57

4/5

Helldo 09/05/2008 15:40

M'en fou, j'aime énormément cet album.Un album a pleurer tellement c'est bôôôô.

A.M.E 09/05/2008 15:58



Mets une note Domi, histoire de faire monter la moyenne. Il en a besoin cet album :D



Angs 04/05/2008 15:41

En effet, j'ai pas aimer^^Au passage: tu es taggué sur mon blog ^^

Angs 04/05/2008 00:49

0/5 quel foutage de gueule sans deconner...Apres ceux qui connaissent absolument pas les titres en question peuvent y trouver un certain interet, mais pour moi c'est NIET!!!Pourquoi pas du pipeau chez dark tranquility  !!! XD

A.M.E 04/05/2008 02:46



Décidément, tu l'aimes pas ce disque XD