Un instant !!!

Publié le par A.M.E

A l'heure où un spin-off (Perfect Prosecutor) est annoncé dans le courant de l'année, je me suis dit qu'il était peut-être temps de vous parler de cette brillante saga exclusivement parue sur les deux dernières portables de Nintendo.

La série des Ace Attorney vous met dans la peau d'un... avocat de la défense ! Votre but est de prouver l'innocence des inculpés (de meurtre à chaque fois) qui sont présentés à la barre. Pour ce faire, le jeu se déroule en deux phases: une phase d'investigation où vous évoluez dans divers environnements colorés (lieu du crime et alentours) et où vous devez récolter des indices et recueillir les témoignages des personnes susceptibles de vous aider; et une deuxième phase, la plus palpitante, où vous vous retrouvez dans le tribunal et où vous devez faire tomber l'accusation en relevant les contradictions et incohérences dans les dépositions des témoins à l'aide des divers témoignages et pièces à conviction en votre possession.

Ca a l'air austère comme ça mais le jeu, qui dispose de graphismes typés manga, est d'un dynamisme à toute épreuve. Présenter une objection quand vous êtes sûr d'avoir mis le doigt sur une contradiction est un plaisir sans fin. Les divers scenarios sont vraiment bien foutus et les rebondissements et autres renversements de situation sont légion. L'humour est omniprésent. En prime, les thèmes musicaux sont bien sympas et s'accordent bien avec les situations que vous vivrez (réflexion, stress...).

Cette saga se compose de 4 épisodes pour le moment. Les trois premiers épisodes, qui sont de simples portages Game Boy Advance, vous mettent dans la peau de Phoenix Wright et le quatrième, conçu spécialement pour la Nintendo DS, dans celle d'Apollo Justice. Tous les épisodes se jouent au stylet.


PHOENIX WRIGHT - Ace Attorney: Premier épisode, c'est Angs qui me l'a offert, c'est lui qui m'a fait découvrir cette série et je ne l'en remercierai jamais assez . Je n'ai pas quitté la DS pendant des heures tellement ce jeu est passionnant. On sent que les concepteurs n'avaient pas prévu de faire une suite puisque tout est dit dès ce premier opus où on apprend tout sur tous les personnages les plus importants. Le procureur à qui vous avez affaire ici, Miles Edgeworth (Benjamin Hunter dans la version française) est le plus retors de toute la saga. Il trouve toujours le truc pour faire tomber toute votre défense alors que vous pensiez avoir renversé la situation, ne vous laissant d'autre choix que de chercher vite un autre argumentaire. Le jeu comporte 4 affaires GBA + 1 affaire spécialement étudiée pour la DS. Cette dernière est très longue et captivante de bout en bout.
♥♥♥♥♥



ACE ATTORNEY - Justice for All: Comme toutes les suites, cet opus n'a pas l'avantage de la surprise. Et malgré seulement 4 affaires (uniquement des portages GBA), il reste très bon, avec des scenarios toujours aussi bien pensés et qui relancent plutôt bien la série. Le procureur, Franziska Von Karma (qui est une... procureuse ?), même si elle demeure charismatique et semble bien plus déterminée avec son fouet que ne l'était Benjamin Hunter, n'est toutefois pas aussi vicieuse que ce dernier et, malgré les apparences, n'est pas bien dure à déstabiliser. Le jeu propose une nouveauté sympathique: chaque protagoniste garde enfoui en lui un secret bien gardé, matérialisé par des "verrous-psyché" que vous devrez ouvrir à l'aide des indices qui vous permettront de progresser dans le dialogue et donc de faire éclater la vérité.
♥♥♥♥




ACE ATTORNEY - Trials and Tribulations: D'un strict point de vue scenaristique, cet opus est le meilleur de tous. 5 affaires passionnantes dont trois sont directement liées pour un épisode qui s'attarde plus que les autres sur le passé de Wright. Un procureur, Godot, là encore pas aussi vicelard que Hunter mais à la personnalité trouble, autant que les 17 mugs de café qu'il s'envoie par jour et qu'il vous balance sur la tronche quand vous le titillez un peu trop. Je ne vous en dis pas plus car tout est expliqué à la fin. C'est ça qui est bien dans cette saga (du moins dans les trois premiers épisodes): c'est qu'on ne vous laisse jamais en suspens, dans l'attente d'en découvrir plus dans les opus à venir car tout vous est dévoilé à la fin de chaque épisode. Bref, un opus incontournable et qui boucle la boucle de la plus belle façon. Uniquement dispo en import !
♥♥♥♥




ACE ATTORNEY - Apollo Justice: De nouveaux personnages pour ce premier épisode exclusivement paru sur DS et qui bénéficie donc des performances de la petite dernière de Nintendo (même si je suis persuadé que tout n'est pas exploité à son maximum, notamment pour le son). Les graphismes sont superbes. Je m'interroge en tout cas sur le fait d'avoir tout repris à zéro, car les persos proposés ici reprennent finalement les traits de personnalité de ceux qu'ils remplacent. Déception de ce point de vue. Déception également concernant les 4 affaires proposées, plus faciles que les trois précédents épisodes et proposant également pas mal d'incohérences de scenario. Vraiment dommage. De plus, le procureur est sûrement le plus sympa de tous. En revanche, je l'aime bien car c'est une rock-star avec des mimiques souvent bien rock n'roll, comme lorsqu'il fait de l'air-guitar quand il annonce une objection. Enfin, c'est la première fois dans la série qu'on nous laisse avec pas mal de questions en suspens et ça, c'est nul. J'attendais plus de cet épisode qui reste quand même super prenant du début à la fin. A noter que les "verrous-psyché" sont jetés aux oubliettes au profit d'un système où vous devez trouver le tic de votre témoin qui vous indique qu'il ment dans sa déposition.
♥♥♥♥♥

Le seul vrai défaut de chaque épisode, c'est leur linéarité. L'histoire ne progresse pas tant que vous n'avez pas trouvé l'indice qui vous permet d'avancer dans votre enquête, ce qui vous amène par moments à tourner en rond et à tenter tout et n'importe quoi dans le but de débloquer la situation. De même, une fois le jeu terminé,  on n'a pas spécialement envie de le recommencer: quel intérêt de mener de nouveau votre enquête et de vous replonger dans les dialogues sachant que vous connaissez déjà tous les tenants et aboutissants de chaque histoire ? Un défaut de taille, certes, mais qui passe toutefois au second plan en regard de la fabuleuse expérience que l'on vit dans chaque épisode.

Bref, bien que le dernier épisode tombe un peu trop à mon goût dans le piège des suites dans le domaine du scenario, il n'empêche que cette saga se révèle incontournable, de par son originalité (des simulations d'avocat, ça ne court pas les rues) et par son contenu: personnages attachants, scenario béton et passionnant. Ce qui prime dans cette série, c'est d'ailleurs son scenario, et j'espère que les révélations laissées en suspens dans le quatrième épisode trouveront une réponse dans les opus à venir (pas comme dans Resident Evil). Quoiqu'il en soit, possesseurs de DS, ne passez pas à côté de cette série (à faire impérativement dans l'ordre cependant) qui vaut vraiment le coup qu'on s'y attarde. Pas d'objection, votre Honneur !

Site Officiel

Publié dans Jeux vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Voila j'ai tout lu! Pas d'objection sur ton article !Cette serie m'a redonné gouts aux jeux videos alors que je jouais plus a rien depuis un moment...Un scenar interessants, des persos attachants...Une vraie BD interactives, et sans doute une de mes series cultes maintenant, en matiere de jeux videos.Evidemment, c'est un produit Capcom, et on connait leur facilité a sortir des suites a rallonges quand une serie marche, jusqu'a epuisement du public (et du porte monnaie). Quoiqu'il en soit, si "Appolo justice" surprend (et deçoit, c'est vrai, par son manque de difficulté et son changement de heros). Je le trouve tres bon.Bon; bah comme un gland, je sens qu' j'acheterai, "perfect prosecutor" quand il sortira...En plus, je suis fan de Edgeworth...Ah sinon! Le 3 semble enfin preue pour la France!! Mais aps avant quelques mois...
Répondre
A
<br /> Pareil pour moi, Ace Attorney est devenu une de mes références incontournables en matière de jeux vidéo, avec Monkey Island, ce qui n'est pas rien me<br /> concernant.<br /> <br /> A propos des suites à rallonge, ça ne me dérange pas tant que ça évolue dans le bon sens scenaristiquement parlant. Pour le coup, malgré un 4ème épisode qui me laisse un brin sceptique, je n'ai<br /> jamais été déçu. Et encore, je suis sceptique parce que je ne connais pas la suite. Si ça tient la route, aucun problème évidemment :)<br /> <br /> <br />
A
Houla, je viens d'arriver, j'suis trop crever, mais je lis ca demain !!
Répondre